Chökhor Ling

Archives

Spectacle donné le 13 octobre 08 au Théâtre de l'Atelier à Paris Edito de mai 09 Edito de janvier 09 Edito de septembre 09

Édito février 13 : Tashi Delek ! Happy Losar !

Tashi Delek, un bienheureux Losar à nos sœurs et frères tibétains et à tous nos amis du bouddhisme.

Le Losar est la fête populaire la plus importante du Tibet car elle marque le début de la nouvelle année lunaire. Cette année 2013 est placée sous le signe du Serpent d'Eau qui se montre favorable à la réussite dans tous les domaines de la communication. C'est donc une année pleine d'énergie positive qui s'annonce pour qui se rapprochera des autres avec de bonnes intentions.

La veille du nouvel an, c'est-à-dire le 10 février, doit être employée à faire des pratiques de purification pour éliminer les négativités de l'an passé. Il faudra faire place dans cette journée aux prières et aux récitations de mantras dédiées à la paix dans le monde et à l'univers personnel de chacun.

L'office du dimanche matin sera réservé au rituel de Tara, aux offrandes de lumières et aux prières habituelles pour les malades, les êtres en détresse et les personnes décédés.

Puisse la flamme spirituelle du Tibet ancestral éclairer les esprits et réchauffer les cœurs, puissent les Maîtres détenteurs de cette bienveillante lumière voir leurs souhaits s'accomplir et demeurer jusqu'à l'abolition des souffrances.


1er janvier 2013 : Cérémonie interreligieuse

Ce 1er janvier, une cérémonie interreligieuse a été célébrée à Chökhor Ling en faveur de la paix dans le monde en présence du Père Patrice Gourrier et de la Vénérable Davina Gelek Drölkar.


Édito de décembre 2012 : Joyeuses fêtes

Qu'est-il de plus "chanceux" que ces instants de fête où toutes les lumières nous rappellent le temps des souhaits et de la générosité ?
Qu'est-il de plus naturel pour les pèlerins du cœur que d'être présents à chaque instant au bonheur d'exister et à la chance de le porter en soi pour mieux l'offrir aux autres ?
Peut-être est-ce là le sens de la fête révélé par l'enfant né sous l'étoile de l'illumination.

Puissions-nous nous laisser guider par cette même étoile et atteindre le seul but qui mérite de l'être, nous fondre en un même cœur d'amour et de paix.

À tous nous adressons nos souhaits d'union et de partage en cet amour et en cette paix.


Assemblée générale de l'association le 15 décembre 12

À la suite des enseignements du samedi 15 décembre, une assemblée générale se tiendra de 17h30 à 18h30. Tous les membres sont invités à cette réunion qui fera l'objet d'une synthèse des activités de Chökhor Ling et de ses projets. Toutes vos suggestions seront les bienvenues.


Édito de novembre 12 : Lhabab Dutchen, le grand jour saint

Mardi 6 novembre 2012 : l’importance de ce jour se représente chaque année dans le calendrier bouddhiste rappelant l’une des quatre dates particulièrement favorables aux souhaits.

Au cours de sa 41e année, le Bouddha rendit visite au royaume céleste des Trente-Trois dieux, nommée la terre de Tushita où vivait sa mère. Il y demeura en retraite d’été pendant trois mois pour y enseigner le Dharma. Pendant ce temps à Sravasti, son éminent disciple Maugalyayana veillait sur l’assemblée des fidèles et sur la bonne pratique des enseignements du Bouddha. Quatre disciples firent alors la requête auprès de Maugalyayana pour solliciter le retour du Bouddha à Sravasti.

C’est ainsi qu’en ce jour auspicieux, le Bouddha descendit de la Terre Pure de Tushita, auréolé de la gloire et de la lumière, manifestation des joyaux du Dharma.

La période des quinze jours précédents et des quinze jours suivant la date sainte (6 novembre) est tout aussi propice à prononcer des souhaits et des requêtes, à prier et à méditer. Tous les vœux et toutes les demandes d’intercessions doivent être reliés aux pratiques d’offrandes et de générosité.

On offre des lumières sous forme de jolies bougies achetées à cette intention, on offre des fleurs, des plantes et des fruits et toutes sortes de biens matériels honorables et bénéfiques aux êtres. De même, on offre de belles et lumineuses pensées souhaitant pour tous l’accomplissement d’une vie heureuse. On offre sa patience face aux difficultés, sa tempérance face aux excès et son acceptation bienveillante des différences. En bref, on offre son cœur pleinement ouvert et sans restriction, dans la réalité de la vie quelle que soit celle-ci.

La connaissance et la guidance libèrent des trésors spirituels qu’il nous faut protéger dans la mise en pratique au quotidien, sur tous les plans de notre vie et de notre être.



Précédent   4   5   6   7   8   9   10   11   12   13   Suivant